PréviMétéo fera l'appli et le beau temps à Garorock  

Par Karin De bock
Le : Wednesday 27 May 2015
Tags : Previmeteo, Garorock, Marmande,

C'est pour éviter ce genre de déconvenues que les organisateurs du festival ont contacté l'entreprise PréviMétéo. En lien depuis deux ans, les deux partenaires sont désormais engagés dans un contrat commercial : la société marmandaise va fournir des prévisions pendant les trois jours de fête. « Cela s'appelle un outil d'aide à la décision, explique Jean-Pierre Bouchillou, le créateur de PréviMétéo. On a acquis un vrai savoir-faire en la matière. »

Concrètement, le dispositif est identique à celui installé au golf de Marmande : une station météo sera installée en plein cœur du camping, pour prévoir le temps qu'il fera à l'aplomb de l'engin. « On est dans une précision extrême, avec un maillage correspondant à un carré de 2 km de côté. »

Prévoir la pluie avec Twitter

Pour les organisateurs, il suffit de regarder l'application pour connaître les bulletins à venir. « Il y a une vraie plus-value par rapport à Météo France, explique José Moraté, de Garorock. Un département peut être mis en alerte même si les intempéries ne concernent qu'une infime partie de la zone. C'est ce quadrillage plus fin qui fait la différence. »

Mais on peut s'interroger sur l'efficacité de ce petit poucet. « On a douze ans d'ancienneté, rétorque Jean-Pierre Bouchillou. Et quand on n'est pas riche on a des idées. » L'entrepreneur met en avant le côté disruptif de son application, à savoir sa capacité à innover. « Nous n'avons pas de satellite, mais nous achetons des données à Météo Sat. À partir de là, c'est un peu comme la cuisine : on a des ingrédients identiques, mais pas la même recette. » Le secret de PréviMétéo réside ainsi dans des modèles météorologiques propres, qui ont déjà convaincu les aéroports de Paris, d'Aman en Jordanie, ou encore de Disneyland à Marne-la-Vallée. La société a notamment développé un algorithme pour reconstruire les différents radars de précipitation en observant… le flux Twitter. « Quand une personne tweete ‘‘il pleut à La Réole'' sur le réseau social, on l'intègre dans notre analyse », détaille Jean-Pierre Bouchillou.

Label « made in Marmande »

Autant de détails qui ont convaincu les têtes pensantes de Garorock. « Nous cherchions quelqu'un de compétent, détaille José Moraté. L'idée n'est pas de remplacer Météo France, mais d'avoir un deuxième avis plus affiné. Au moment d'évacuer 20 000 personnes, c'est le genre de détail qui peut être utile à la prise de décision… »

Le label « made in Marmande » a également joué dans la décision d'engager PréviMétéo. L'entreprise compte une dizaine de concurrents sur ce marché, mais bénéficie d'une excellente réputation dans la région. Un satisfecit pour les cinq salariés de la PME qui envisage l'avenir sous des cieux cléments.

 

 

Article paru dans "Sud-Ouest" le 27 mai 2015

Faites un lien vers cette news sur votre site :

Copier / Coller ce lien :